t.éco énergie

Multipliée par 13 en un siècle, la consommation d’énergie témoigne d’une consommation à outrance.
 
En 2003, en France, les secteurs résidentiel et tertiaire, dont font partie les universités, ont dépassé largement les 100 millions de tonnes équivalent pétrole. Ces secteurs représentaient 42% de la consommation d’énergie et 18% des émissions de gaz à effet de serre.

A l’université comme à la maison, nous pouvons aisément réduire cette consommation sans nuire à notre qualité de vie.
Par exemple, il suffit d’éteindre complètement tout appareil en veilles. En plus de réduire la facture d’électricité, nous pouvons ainsi choyer la planète !

Conseil de t.éco :
Évitons de mettre en veille nos ordinateurs ! La mise en veille simple enregistre des données sur mémoire vive, et nécessite donc un peu de courant dans la machine. Les objets en veilles entrainent une consommation d’électricité.
Tout aussi pratique, le mode d’hibernation (mise en veille prolongée) permet une extinction complète de la machine.